Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

L’abonnement à News Tank Éducation & Recherche est payant, merci de respecter la propriété intellectuelle et de ne pas transférer cet article sans autorisation préalable de News Tank Éducation & Recherche.

Usage des écrans et réussite scolaire : que dit la recherche internationale ? (Romuald Normand)

News Tank Éducation & Recherche - Paris - Analyse n°330555 - Publié le 02/07/2024 à 14:26
- +
©  D.R.
©  D.R.

La littérature de recherche internationale montre « que les technologies numériques et l’usage des écrans ont clairement un impact non seulement sur les aspects liés au bon développement mental et physique des enfants, mais aussi sur la construction de leur propre identité sociale », écrit le chercheur Romuald Normand Professeur des universités @ Université de Strasbourg (Unistra) • Co-Responsable du réseau européen des sociologues de l'éducation @ European Educational Research Association
, dans une chronique pour News Tank, le 02/07/2024.

La commission « écrans » mise en place par le président de la République, Emmanuel Macron en janvier 2024 a rendu ses conclusions le 30/04/2024, comme l’indiquait News Tank dans un précédent article.

Romuald Normand, sociologue et politiste à l’Université de Strasbourg, propose une synthèse des travaux de recherche sur l’impact des écrans.

« D’un point de vue éducatif, les écrans constituent un cadre, un environnement et un contexte qui permettent de faciliter des processus de communication, d’interrelation et d’action. Ils sont donc un outil culturel dans les phases initiales de la construction et de développement de l’enfant », résume-t-il.

« Toutefois, face à la montrée des risques liés à certains comportements le problème est d’abord pédagogique, pour les enseignants comme pour les parents, afin de promouvoir une éducation au numérique qui limite les conséquence négatives d’un usage inadapté et abusif de ces technologies. »


Les recherches sur l’usage, le comportement et les effets des technologies numériques dans l’enfance

Dans une société numérique, les interactions sociales sont de plus en plus entretenues par les technologies digitales, bouleversant les frontières entre le présentiel et le distanciel, où l’usage du smartphone devient incontournable pour les enfants comme les adultes. Les jeunes générations sont aujourd’hui entourées par les écrans et connectées à Internet.

Cette situation suscite un débat dans l’éducation parmi les associations de parents, les chercheurs et les autorités publiques sur l’usage maîtrisé et bienveillant de ces outils pour limiter un certain nombre de risques psychosociaux.

Cette synthèse, non exhaustive, passe en revue quelques apports de la recherche internationale sur ces questions, notamment la mise à disposition d’outils numériques comme les smartphones et les tablettes auprès des enfants, dans des moments décisifs de leur éducation et de leur socialisation.

Sont synthétisés ici plusieurs domaines de recherche sur l’usage, le comportement et les effets des technologies numériques dans l’enfance, du point de vue des neurosciences, de l’usage pédagogique des écrans, et de l’usage des smartphones à partir de la revue de la littérature de recherche établie par les chercheurs Daniel Caballero-Julia a, Judith Martín-Lucas b, Luis E. Andrade-Silva de l’Université de Salamanque, Espagne (2024).

Le temps passé en ligne augmente

Derrière la banalité des usages, alors que les jeunes comme les adultes sont immergés dans une culture numérique, les chiffres produits avant et après le confinement montrent que le temps passé en ligne augmente, même chez les plus jeunes, avec des avantages, mais aussi des risques associés, où l’usage le plus ordinaire ne garantit pas un rapport critique à l’information.

Des contenus mal utilisés et préjudiciables

Un nombre croissant d'études font état en outre d’un mauvais usage de l’information et de contenus préjudiciables, comme ceux à caractère sexuel, et cela dès l'âge de neuf ans.

Le rôle de ces technologies dans le harcèlement et le cyberharcèlement est démontré de même qu’un phénomène d’addiction aux jeux vidéo dès l'âge de 11 ans. Ces comportements présentent une série de risques qui affectent le développement de la personnalité des jeunes s’ils ne sont pas abordés à temps.

Des avantages analysés

Néanmoins, l’usage des écrans présente aussi certains avantages. Par exemple, certains experts évoquent la manière dont de nombreux jeux vidéo favorisent le développement de la précision et de la créativité, ainsi que l’esprit critique parmi les enfants et les adolescents.

Bien qu’une partie de la littérature de recherche démontre une inquiétude croissante quant à l’utilisation des écrans pendant l’enfance, certains chercheurs soulignent que l’immersion numérique remodèle les expériences enfantines et qu’il est primordial de comprendre les différents effets de l’usage des écrans sur la réussite scolaire.

Ce qui se passe dès l’enfance

Pour prévenir les risques et les problèmes résultant de l’usage des écrans qui apparaissent à l’adolescence, il est important d'étudier ce qui se passe dès l’enfance.

La compréhension des risques et des avantages associés à l’usage des écrans devrait permettre de concevoir des stratégies éducatives afin de prévenir les conséquences les plus négatives.

Les premières études sur l’impact de l’usage des écrans, en particulier des smartphones et des tablettes, sur le développement physique et mental des enfants, mettaient en relation cet usage avec des questions concernant la santé des enfants, en soulignant un effet indirect sur leur processus d’apprentissage. Tous les chercheurs s’inquiétaient des dangers liés à la surexposition aux écrans pendant l’enfance.

Certains travaux plus récents mettent encore l’accent sur la faible qualité du sommeil associée à la surutilisation des écrans et sur le lien entre mode de vie sédentaire et usage du numérique conduisant à plus d’obésité infantile.

Certaines études ont même fait état d’une dégradation générale de la santé mentale chez les enfants passant trop de temps devant écran.

D’autres recherches ont porté sur les effets de l’usage des smartphones, des tablettes et autres applications sur les processus d’apprentissage des enfants atteints de troubles comme l’autisme.

Depuis 2020, les travaux se sont centrés sur les conséquences de l’addiction aux smartphones dans les dernières phases de l’enfance.

Le rôle des familles étudié

La recherche sur le rôle que jouent les familles est passée d’une analyse de la supervision du temps passé sur les smartphones à un examen de la manière dont les styles parentaux affectent l’usage et le mauvais usage des technologies numériques à domicile et, par conséquent, ont des effets sur l’éducation parentale et le développement de l’enfant.

L’intérêt des neurosciences

L’année 2020 a marqué le début d’une préoccupation affirmée pour la mesure des effets des écrans sur l’enfance dans le domaine des neurosciences.

Smartphones et tablettes

Enfin, un thème commun et récurrent de la recherche internationale est celui des risques et des avantages liés à l’usage des smartphones et des tablettes.

Écrans et neurosciences

Cet ensemble d’études examine les effets des écrans sur différentes compétences vitales dans le processus d’apprentissage, comme l’attention, la mémoire et les fonctions cérébrales. Dans le même ordre d’idées, il existe d’autres études sur l’influence des écrans sur la motricité, avec des résultats apparemment très divers.

D’une part, celle menée par Souto et al. rapporte que le développement de la motricité fine dans la petite enfance est favorisé par l’usage des écrans.

En revanche, Chaibal et Chaiyakul concluent que l’usage des écrans dans l’enfance nuit au développement.

D’autres résultats de recherche insistent sur la façon dont l’abus des écrans pendant l’enfance nuit au développement et à la mise en œuvre de certaines fonctions du cerveau et du contrôle inhibiteur.

La plupart des publications font état des effets de la technologie sur les processus mentaux liés à l’attention et au trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH Trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ). Ils présentent plusieurs thèses contradictoires.

  • Certaines études établissent une relation claire entre le TDAH dans l’enfance et l’utilisation problématique de l’internet, coïncidant avec le fait qu’une exposition prolongée aux écrans chez les jeunes enfants réduit leur capacité d’attention, qu’elle augmente leur impulsivité et leur hyperactivité, et qu’elle aggrave les symptômes et les manifestations du TDAH.
  • En revanche, une étude longitudinale récente montre que l’usage des écrans n’affecte pas l’hyperactivité ou la capacité d’attention.
  • Ce groupe d’études intègre un grand nombre de travaux sur la façon dont l’usage des écrans affecte négativement le processus d’apprentissage de la lecture et de l'écriture de même lorsque les enseignants et les familles n’ont pas été formés pour en faire un usage approprié.

L’usage pédagogique des écrans

Beaucoup d’études se sont concentrées sur l’usage des technologies numériques dans le processus d’enseignement-apprentissage, surtout les facteurs et les caractéristiques de la scolarisation (environnement, enseignants, programmation…).

Elles font état des aspects positifs et négatifs de l’usage des écrans en classe. Par exemple, certains travaux constatent que l’usage de tablettes ou de tableaux blancs interactifs favorisent le processus d’apprentissage en permettant une plus grande facilité de mouvement, en améliorant la communication, en favorisant le travail d'équipe et la collaboration.

Des aspects positifs et négatifs de l’usage des écrans en classe »

En outre, il est démontré que l’usage approprié des écrans en classe améliore les résultats scolaires des enfants dans les domaines du langage et des mathématiques.

Néanmoins, d’autres travaux font état de certains risques signalés directement par les enseignants, comme leur préoccupation de ne pas pouvoir superviser ce que les enfants font réellement avec les écrans en classe, ce qui augmente parfois la probabilité que leurs élèves soient impliqués dans des cas d’harcèlement et de cyberharcèlement.

Ces études concluent généralement que les enseignants doivent bénéficier d’une formation adaptée pour garantir un usage correct des écrans dans leur classe.

L’usage des smartphones pendant l’enfance

Un troisième ensemble de recherches étudie les avantages et les inconvénients des smartphones pendant l’enfance. La plupart de ces publications se centrent sur les conséquences mentales, personnelles et sociales d’un usage excessif. En effet, de nombreux pays ont enregistré une nette tendance à l’usage problématique des smartphones pendant l’enfance.

Il est associé au risque de repli sur soi ou au harcèlement, à la somnolence diurne et aux problèmes liés au manque de sommeil, qui ont un impact significatif sur le développement cognitif et émotionnel des enfants à un moment crucial.

En outre, l’usage excessif des smartphones pendant l’enfance est lié à des niveaux plus élevés de dépression, d’anxiété et de stress perçus et à des états émotionnels non régulés. Tous ces aspects ont finalement un impact majeur sur les processus et les pratiques d’apprentissage en classe et sur les résultats scolaires.

L'éducation et la santé peuvent être améliorées

Toutefois des études sur les avantages des écrans montrent que l'éducation et la santé peuvent être améliorées par des applications et les jeux qui stimulent la motivation des élèves et les aident à s’engager de manière significative dans les processus d’apprentissage (Hassan & Mahmud, 2015). En outre, ils permettent de personnaliser le processus d’apprentissage et d’améliorer les compétences sociales, ce qui permet aux enfants plus timides de s’informer et de participer par le biais de canaux de communication virtuels.

Il a également été constaté que lorsque les écrans sont utilisés de manière appropriée en classe, ils améliorent les compétences liées au travail d'équipe et à la coopération. Sergi et al. (2017) et Choi et al. (2018) affirment que, dans certains cas, ils améliorent l’adoption de stratégies procédurales pour résoudre les problèmes.

Styles parentaux

Ces études expriment à la fois leur préoccupation et leur intérêt pour la relation entre les styles parentaux, la façon dont les enfants utilisent les écrans à la maison et les conséquences qui en découlent. Ainsi, plusieurs d’entre elles établissent un lien entre l’usage problématique d’Internet pendant l’enfance et divers facteurs comme un style parental inapproprié, en particulier une perte d’attachement insécurisante parce que de nombreux parents sont absents en raison de leur propre usage excessif des écrans.

L’usage des écrans et d’internet est aussi problématique quand il est utilisé comme moyen de punition et de récompense.

Plusieurs études s’inquiètent également du fait que de nombreux parents, tout en étant parfaitement conscients que leurs enfants peuvent devenir « accros » aux écrans, les laissent surfer en ligne sans aucune supervision des contenus auxquels ils accèdent, et afin de les faire taire pendant qu’ils font le ménage ou sont occupés à d’autres tâches.

« Le problème est d’abord pédagogique »

Ces études montrent que les technologies numériques et l’usage des écrans ont clairement un impact non seulement sur les aspects liés au bon développement mental et physique des enfants, mais aussi sur la construction de leur propre identité sociale.

D’un point de vue éducatif, les écrans constituent un cadre, un environnement et un contexte qui permettent de faciliter des processus de communication, d’interrelation et d’action. Ils sont donc un outil culturel dans les phases initiales de la construction et de développement de l’enfant.

Toutefois, face à la montée des risques liés à certains comportements le problème est d’abord pédagogique, pour les enseignants comme pour les parents, afin de promouvoir une éducation au numérique qui limite les conséquence négatives d’un usage inadapté et abusif de ces technologies.


Source : Caballero-Julia, D., Martín-Lucas, J., & Andrade-Silva, L. E. (2024). Unpacking the relationship between screen use and educational outcomes in childhood : A systematic literature review. Computers & Education, 105049.

Références bibliographiques

  • Abu-Taieh, E. M., AlHadid, I., Kaabneh, K., Alkhawaldeh, R. S., Khwaldeh, S., Masa’deh, R., & Alrowwad, A. (2022). Predictors of smartphone addiction and social isolation among Jordanian children and adolescents using SEM and ML. Big Data and Cogitive Computing, 6(3), 92. https://doi.org/10.3390/bdcc6030092
  • Kerawalla, L., O’Connor, J., Underwood, J., duBoulay, B., Holmberg, J., Luckin, R., Smith, H., & Tunley, H. (2007). Exploring the potential of the homework system and tablet PCs to support continuity of numeracy practices between home and primary school. Educational Media International, 44(4), 289-303. https://doi.org/ 10.1080/09523980701680904
  • Bonneton-Bott´e, N., Fleury, S., Girard, N., Le Magadou, M., Cherbonnier, A., Renault, M., Anquetil, E., & Jamet, E. (2020). Can tablet apps support the learning of handwriting ? An investigation of learning outcomes in kindergarten classroom. Computers & Education, 151. https://doi.org/10.1016/j.compedu.2020.103831
  • Cerniglia, L., Cimino, S., & Ammaniti, M. (2021). What are the effects of screen time on emotion regulation and academic achievements ? A three-wave longitudinal study on children from 4 to 8 years of age. Journal of Early Childhood Research, 19(2), 145-160. https://doi.org/10.1177/1476718X20969846
  • Chaibal, S., & Chaiyakul, S. (2022). The association between smartphone and tablet usage and children development. Acta Psychologica, 228. https://doi.org/ 10.1016/j.actpsy.2022.103646
  • Chen, C., Chen, S., Wen, P., & Snow, C. E. (2021). Are screen devices soothing children or soothing parents ? Investigating the relationships among children’s exposure to different types of screen media, parental efficacy and home literacy practices. Computers in Human Behavior, 112. https://doi.org/10.1016/j.chb.2020.106462
  • Chiu, K., Lewis, F., Ashton, R., Cornish, K., & Johnson, K. (2022). Higher tablet use is associated with better sustained attention performance but poorer sleep quality in school-aged children. Frontiers in Psychology, 12. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2021.742468
  • Choi, G. W., Land, S. M., & Zimmerman, H. T. (2018). Investigating children’s deep learning of the tree life cycle using mobile technologies. Computers in Human Behavior, 87, 470-479. https://doi.org/10.1016/j.chb.2018.04 020
  • Choi, G. W., Land, S. M., & Zimmerman, H. T. (2018). Investigating children’s deep learning of the tree life cycle using mobile technologies. Computers in Human Behavior, 87, 470-479. https://doi.org/10.1016/j.chb.2018.04 020
  • Cranmer, S. (2020). Disabled children’s evolving digital use practices to support formal learning. A missed opportunity for inclusion. British Journal of Educational Technology, 51(2), 315-330. https://doi.org/10.1111/bjet.12827
  • Desir´ee, S., Anja, S., J¨org, M., & Kathrin, K. (2023). Out of control ? How parents’ perceived lack of control over children’s smartphone use affects children’s self-esteem over time. New Media & Society, 25(1). https://doi.org/10.1177/146144482110114.
  • Domoff, S. E., Borgen, A. L., & Radesky, J. (2020). Interactional theory of childhood problematic media use. Human Behavior and Emerging Technologies, 2(4), 343-353. https://doi.org/10.1002/hbe2 217
  • Fage, C., Pommereau, L., Consel, C., Balland, E., & Sauzeon, H. (2016). Tablet-based activity schedule in mainstream environment for children with autism and children with ID. Transactions on Accessible Computing, 8(3), 1-26. https://doi.org/10.1145/2854156
  • Fekonja-Peklaj, U., & Marjanoviˇc-Umek, L. (2015). Positive and negative aspects of the IWB and tablet computers in the first grade of primary school : A multiple-perspective approach. Early Child Development and Care, 185(6), 996-1015. https://doi.org/10.1080/03004430.2014.974592
  • Fisher, J. P. (2023). L’utilisation précoce des écrans est-elle néfaste ? Une première réponse avec la cohorte ELFE. [Psychologie Française, 68(1), 55-70. https://doi.org/10.1016/j.psfr.2022.10 001
  • Furio, D., Gonzalez-Gancedo, S., Juan, M. C., Seguí, I., & Rando, N. (2013). Evaluation of learning outcomes using an educational iPhone game vs. traditional game. Computers & Education, 64, 1-23. https://doi.org/10.1016/j.compedu.2012.12 001
  • Gomez, P., Feijoo, S., Brana, T., Varela, J., & Rial, A. (2020). Minors and online gambling : Prevalence and related variables. Journal of Gambling Studies, 36(3), 735-745. https://doi.org/10.1007/s10899-019-09923-3
  • Gkolemi, M., Papadopoulos, P., Markatos, E., & Kourtellis, N. (2022). YouTubers not madeForKids : Detecting channels sharing inappropriate videos targeting children. In WebSci ’22 : 14th ACM Web science conference 2022 (pp. 370-381). https://doi.org/10.1145/3501247.3531556
  • Halil, Ç. (2019). The impact of daily habits on the physical activity levels of children aged 7-10 : An investigation. Universal Journal of Educational Research, 7(1), 118-125. https://doi.org/10.13189/ujer.2019.070116
  • Hassan, A., & Mahmud, M. (2015). Tablet technology and apps to enhance slow learners motivation in learning. Advanced Science Letters, 21(10), 3165-3169. https:// doi.org/10.1166/asl.2015.6521
  • Kerawalla, L., O’Connor, J., Underwood, J., duBoulay, B., Holmberg, J., Luckin, R., Smith, H., & Tunley, H. (2007). Exploring the potential of the homework system and tablet PCs to support continuity of numeracy practices between home and primary school. Educational Media International, 44(4), 289-303. https://doi.org/ 10.1080/09523980701680904
  • Kilbey, E. (2017). Unplugged parenting. Headline Home.
  • Konok, V., & Szoke, R. (2022). Longitudinal associations of children’s hyperactivity/inattention, peer relationship problems and mobile device use. Sustainability, 14, 8845. https://doi.org/10.3390/su14148845
  • Helm, A. F., & McDermott, J. M. (2022). Impact of tablet use on young children’s inhibitory control and error monitoring. Journal of Experimental Child Psychology, 222. https://doi.org/10.1016/j.jecp.2022.105446
  • Hidalgo-Caumo, G., Spritzer, D., Carissimi, A., & Comiran-Tonon, A. (2020). Exposure to electronic devices and sleep quality in adolescents : A matter of type, duration, and timing. Sleep health, 6(2), 172-178. https://doi.org/10.1016/j.sleh.2019.12 004
  • Huber, B., Highfield, K., & Kaufman, J. (2018). Detailing the digital experience : Parent reports of children’s media use in the home learning environment. British Journal of Educational Technology, 49(5), 821-833.
  • Iskoglu, N., Erol, A., Atan, A., & Aytekin, S. (2023). A qualitative case study about overuse of digital play at home. Current Psychologhy, 42, 1676-1686. https://doi. org/10.1007/s12144-021-01442-y
  • Jin, Y.-R., & Lin, L.-Y. (2022). Relationship between touchscreen tablet usage time and attention performance in young children. Journal of Research on Technology in Education, 54(2), 317-326. https://doi.org/10.1080/15391523.2021.1891995
  • Lee, B. H. (2018). Explaining cyber deviance among school-aged youth. Child Indicators Research, 11(2), 536-584. https://doi.org/10.1007/s12187-017-9450-2
  • Lai, X., Huang, S., Nie, C., Yan, J. J., Li, Y., Wang, Y., & Luo, Y. (2022). Trajectory of problematic smartphone use among adolescents aged 10-18 years : The roles of childhood family environment and concurrent parent-child relationships. Journal of Behavioral Addictions, 11(2), 577-587. https://doi.org/10.1556/ 2006.2022.00047
  • Li, Y., Mu, W., Sun, C., & Kwok, S. (2022). Surrounded by smartphones : Relationship between peer phubbing, psychological distress, problematic smartphone use, daytime sleepiness, and subjective sleep quality. Applied Research in Quality of Life, 18(2), 1099-1114. https://doi.org/10.1007/s11482-022-10136-x
  • Lin, H.-P., Chen, K.-L., Chou, W., Yuan, K.-S., Shih-Yin, Y., Chen, Y.-S., & Chi Chow, J. (2020). Prolonged touch screen device usage is associated with emotional and behavioral problems, but not language delay, in toddlers. Infant Behavior and Development, 58. https://doi.org/10.1016/j.infbeh.2020.101424
  • Lopez, R. B., Brand, J., & Gilbert-Diamond, D. (2019). Media multitasking is associated with higher body mass index in pre-adolescent children. Frontiers in Psychology, 10. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2019.02534
  • Mace, R. (2020). Reframing the ordinary : cyberspace and education. Teoría De La Educaci´on. Revista Interuniversitaria, 32(2), 109-129. https://doi.org/10.14201/ teri.22473
  • Martín, E., Rold´an, D., Haya, P., Fern´andez-Gaull´es, C., Guzman, C., & Quintanar, H. (2018). Impact of using interactive devices in Spanish early childhood education public schools. Journal of Computer Assisted Learning, 35(1), 1-12. https://doi.org/10.1111/jcal.12305.
  • Millan Ghisleri, E., & Caro Samada, C. (2022). Prevention of cyberhate and cyberbullying in adolescents : Family strategies for personal growth. Teoría De La Educaci´on. Revista Interuniversitaria, 34(1), 105-124. https://doi.org/10.14201/teri.26157
  • Mullan, K., & Hofferth, S. L. (2022). A comparative time-diary analysis of UK and US children’s screen time and device use. Child Indicators Research, 13(3), 795-818. https://doi.org/10.1007/s12187-021-09884-3
  • Munoz-Rodríguez, J. M., Patino Alonso, C., Pessoa, T., & Martín-Lucas, J. (2023). Identity profile of young people experiencing a sense of risk on the internet : A data mining application of decision tree with CHAID algorithm. Computers & Education, 197. https://doi.org/10.1016/j.compedu.2023.104743.
  • Murciano-Hueso, A., Gutierrez Perez, B. M., Martín-Lucas, J., & Huete, A. (2022). Juventud onlife. Estudio sobre el perfil de uso y comportamiento de los j´ovenes a trav´es de las pantallas. Revista ELectr´onica de Investigaci´on y EValuaci`on Educativa, 28(2), 1134-4032. https://doi.org/10.30827/relieve.v28i2.26158
  • Nakayama, H., Ueno, F., Mihara, S., Kitayuguchi, T., & Higuchi, S. (2020). Relationship between problematic Internet use and age at initial weekly Internet use. Journal of Behavioral Addictions, 9(1), 129-139. https://doi.org/10.1556/2006.2020.00009
  • Nathanson, A. I., & Beyens, I. (2018). The relation between use of mobile electronic devices and bedtime resistance, sleep duration, and daytime sleepiness among preschoolers. Behavioral Sleep Medicine, 16(2), 202-219. https://doi.org/10.1080/15402002.2016.1188389
  • Neumann, M. M., Merchant, G., & Burnett, C. (2018). Young children and tablets : The views of parents and teachers. Early Child Development and Care, 190, 1750-1761. https://doi.org/10.1080/03004430.2018.1550083
  • Nikolopoulou, K. (2021). Mobile devices in early childhood education : Teachers’ views on benefits and barriers. Education and Information Technologies, 26, 3279-3292. https://doi.org/10.1007/s10639-020-10400-3
  • Neumann, M. M., Merchant, G., & Burnett, C. (2018). Young children and tablets : The views of parents and teachers. Early Child Development and Care, 190, 1750-1761. https://doi.org/10.1080/03004430.2018.1550083
  • Okada, S., Doi, S., Isumi, A., & Fujiwara, T. (2021). The association between mobile devices use and behavior problems among fourth grade children in Japan. Psychiatry and Clinical Neurosciences, 75(9), 286-293. https://doi.org/10.1111/pcn.13283
  • Otterborn, A., Schonborn, K., & Hulten, M. (2019). Surveying preschool teachers’ use of digital tablets : General and technology education related findings. International Journal if Technololgy and Design Education, 29, 717-737. https://doi.org/10.1007/s10798-018-9469-9
  • Park, M., Jeong, S. H., Huh, K., Park, Y. S., Park, E-C enseignant(s)-chercheur(s) , & Jang, S-Y. (2022). Association between smartphone addiction risk, sleep quality, and sleep duration among Korean school-age children : a population-based panel study. Sleep Biol. Rhythms, 20, 371-380. https://doi.org/10.1007/s41105-022-00377-6.
  • Robinson, C. A., Domoff, S. E., Kasper, N., Peterson, K. E., & Miller, A. L. (2022). The healthfulness of children’s meals when multiple media and devices are present. Appetite, 169. https://doi.org/10.1016/j.appet.2021.105800
  • Salmeron, L., Delgado, P., Vargas, C., & Gil, L. (2021). Tablets for all ? Testing the screen inferiority effect with upper primary school students. Learning and Individual Differences, 86. https://doi.org/10.1016/j.lindif.2021.101975
  • Schmuck, D., Stevic, A., Matthes, J., & Karsay, K. (2023). Out of control ? How parents’ perceived lack of control over children’s smartphone use affects children’s self-esteem over time. New Media & Society, 25(1). https://doi.org/10.1177/14614448211011452
  • Sebre, S. B., Pakalniˇskiene, V., Jusiene, R., Chun-Li Wu, J., Miltuze, A., Martinsone, B., & Lazdina, E. (2023). Children’s problematic use of the internet in biological and social context : A one-year longitudinal study, 1-13. Journal of Child and Family Studies. https://doi.org/10.1007/s10826-022-02527-3 Sergi, K., Gatewood Jr, R., Elder, A., & Xu, J. (2017). Parental perspectives on children’s use of portable digital devices. Behaviour & Information
  • Sergi, K., Gatewood Jr, R., Elder, A., & Xu, J. (2017). Parental perspectives on children’s use of portable digital devices. Behaviour & Information Technology, 36(11), 1148-1161. https://doi.org/10.1080/0144929X.2017.1360941
  • Smahel, D., Machackova, H., Mascheroni, G., Dedkova, L., Staksrud, E., ´Olafsson, K., Livingstone, S., & Hasebrink, U. (2020). EU Kids online 2020 : Survey results from 19 countries. EU Kids Online. https://doi.org/10.21953/lse.47fdeqj01ofo
  • Song, I. (2021). The effects of adolescents’ relationships with parents and school/institute teachers as protective factors on smartphone addiction : Comparative analysis of elementary, middle, and high school levels in South Korea. Asian Journal for Public Opinion Research, 9(2), 106-141. https://doi.org/10.15206/ ajpor.2021.9.2 106
  • Souto, P. H., Nunes Santos, J., Ribeiro Leite, H., Hadders-Algra, M., Conceiç˜ao Guedes, S., Pontes Nobre, J., Rodrigues Santos, L., & Luzia de Souza Morais, R. (2019). Tablet use in young children is associated with advanced fine motor skills. Journal of Motor Behavior, 52(2), 196-203. https://doi.org/10.1080/ 00222895.2019.1602505
  • Stavrinos, D., Pope, C. N., Shen, J., & Schwebel, D. C. (2018). Distracted walking, bicycling, and driving : Systematic review and meta-analysis of mobile technology and youth crash risk. Child Development, 89(1), 118-128. https://doi.org/10.1111/cdev.12827
  • Stripe, N. (2020). Children‘s online behaviour in england and wales : Year ending march 2020. UK Office for National Statistics. Retrieved from https://www.ons.gov.uk/ peoplepopulationandcommunity/crimeandjustice/bulletins/childrensonlinebehaviourinenglandandwales/yearendingmarch2020.
  • Tan, T. X., & Zhou, Y. (2022). Screen time and ADHD behaviors in Chinese children : Findings from longitudinal and cross-sectional data. Journal of Attention Disorders, 26(13), 1725-1737. https://doi.org/10.1177/10870547221098181
  • Tatar, B. H., & Gerde, H. K. (2022). Partnering with families to use screen time for supporting early language and literacy. The Reading Teacher, 76(4), 439-450. https://doi.org/10.1002/trtr.2150
  • Thorsteinsson, G., & Niculescu, A. (2012). Using mobile technology for problem need identification in school-aged children environment. Studies in Informatics and Control, 21(4), 431-438. https://doi.org/10.24846/v21i4y201209
  • Torrijos-Fincias, P., Serrate-Gonzalez, S., Martín-Lucas, J., & Munoz-Rodríguez, J. M. (2021). Perception of risk in the use of technologies and social media. Implications for identity building during adolescence. Education Sciences, 11, 523. https://doi.org/10.3390/educsci11090523
  • Touw, K. W. J., Vogelaar, B., Bakker, M., & Resing, W. C. M. (2019). Using electronic technology in the dynamic testing of young primary
  • Twenge, J. M., Martin, G. N., & Campbell, W. K. (2018). Decreases in psychological well-being among American adolescents after 2012 and links to screen time during the rise of smartphone technology. Emotion, 18(6), 765-780. https://doi.org/10.1037/emo0000403.
  • Vannucci, A., Simpson, E. G., Gagnon, S., & McCauley, C. (2020). Social media use and risky behaviors in adolescents : A meta-analysis. Journal of Adolescence, 79(1), 258-274. https://doi.org/10.1016/j.adolescence.2020.01 014.
  • Veraksa, N., Veraksa, A., Gavrilova, M., Bukhalenkova, D., Oshchepkova, E., & Chursina, A. (2021). Short- and long-term effects of passive and active screen time on young children’s phonological memory. Frontiers in Education, 6. https://doi.org/10.3389/feduc.2021.600687
  • Yang, X., Jiang, P., & Zhu, L. (2023). Parental problematic smartphone use and children’s executive function : The mediating role of technoference and the moderating role of children’s age. Early Childhood Research Quarterly, 63, 219-227. https://doi.org/10.1016/j.ecresq.2022.12 017

Romuald Normand

Email : rnormand@unistra.fr

Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Université de Strasbourg (Unistra)
Professeur des universités
European Educational Research Association
Co-Responsable du réseau européen des sociologues de l'éducation
École normale supérieure de Lyon (ENS de Lyon)
Maître de conférences en sociologie
Institut National de Recherche Pédagogique
Maître de conférences en sociologie
Institut National de Recherche Pédagogique
PRAG-Chargé de recherches

Établissement & diplôme

EHESS
Doctorat, sociologie
Sciences Po
HDR

Fiche n° 15784, créée le 04/02/2016 à 14:36 - MàJ le 02/07/2024 à 09:28


© News Tank Éducation & Recherche - 2024 - Code de la propriété intellectuelle : « La contrefaçon (...) est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende. Est (...) un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une oeuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur. »

©  D.R.
©  D.R.