Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

[Leurs vœux 2022] « Concrétiser le réseau européen de villes universitaires » (C. Vautrin, Avuf)

News Tank Éducation & Recherche - Paris - Tribune n°238527 - Publié le 06/01/2022 à 14:57
- +
Catherine Vautrin -

•« Que les étudiants puissent retrouver le goût du vivre ensemble, de la mobilité internationale, des cours et des stages en présentiel. »
• « Plaider et travailler donc au projet d’alliance des territoires, pour susciter des coopérations fructueuses en matière d’Esri Enseignement supérieur, recherche et innovation et de vie étudiante entre agglomérations de différentes tailles au sein de même région. »
• « Que le réseau européen de villes universitaires que j’appelais de mes vœux lors du 20e anniversaire du processus de Bologne en 2018, et qui se construit progressivement depuis le début de mon nouveau mandat, puisse se concrétiser. »

Tels sont les trois vœux exprimés par Catherine Vautrin Présidente @ Association des villes universitaires de France • Présidente @ Communauté urbaine du Grand Reims • Co-présidente de la Commission Aménagement urbain, logement et habitat indigne … , présidente de l’Association des villes universitaires de France, pour l’année 2022.

« À la rentrée 2022/2023, nos établissements d’enseignement supérieur vont accueillir la première génération de bacheliers dont les trois années lycéennes auront été entravées par la crise sanitaire et les confinements. Accompagner et faire réussir cette génération moins familiarisée avec les relations sociales sera un challenge que nous ne pouvons pas laisser aux seuls établissements », dit-elle.

Ainsi, « l’accompagnement de tous les étudiants à la réussite suppose aussi une harmonisation de la carte territoriale de l’enseignement supérieur dans une logique d’équilibre entre les grands pôles scientifiques et l’excellence de la proximité. »

En ce début 2022, News Tank a sollicité plusieurs acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche pour connaître leurs attentes pour l’année à venir.


Les vœux de Catherine Vautrin pour l’année 2022

Tout d’abord je veux retenir que l’année 2021 a confirmé la mobilisation exceptionnelle des collectivités locales sur les questions de vie étudiante et notamment pour faire face aux expressions de différentes formes de précarités ; certaines étant préexistantes mais exacerbées par la crise sanitaire.

Cette mobilisation s’est la plupart du temps déployée en collaboration étroite avec celles des établissements d’enseignement supérieur, des Crous Centre régional des œuvres universitaires et scolaires , et d’associations étudiantes ou d’initiatives citoyennes.

Elle a vu aussi un regain des solidarités infrafamiliales pour soutenir davantage les étudiants qui ont été ainsi moins nombreux à rechercher un job alimentaire à la rentrée dernière, nous interrogeant sur la façon de repenser l’emploi étudiant dans nos services et plus généralement au sein du tissu économique de nos territoires.

  • En ce début d’année 2022, l’Avuf souhaite que les étudiants puissent retrouver le goût du vivre ensemble, de la mobilité internationale, des cours et des stages en présentiel. Les acteurs de l’enseignement supérieur doivent tirer les enseignements de la crise pour améliorer les conditions d’apprentissage des étudiants et favoriser leur employabilité.

À la rentrée 2022/2023, nos établissements d’enseignement supérieur vont accueillir la première génération de bacheliers dont les trois années lycéennes auront été entravées par la crise sanitaire et les confinements.

Accompagner et faire réussir cette génération moins familiarisée avec les relations sociales sera un challenge que nous ne pouvons pas laisser aux seuls établissements. Nos services jeunesse et vie étudiante devront y prendre leur part avec des événements et des accompagnements adaptés.

« Une logique d’équilibre entre les grands pôles scientifiques et l’excellence de la proximité »

L’accompagnement de tous les étudiants à la réussite suppose aussi une harmonisation de la carte territoriale de l’enseignement supérieur dans une logique d’équilibre entre les grands pôles scientifiques et l’excellence de la proximité.

Ces quatre dernières années, l’immense majorité des 160 000 étudiants supplémentaires se sont encore dirigés vers les grandes métropoles universitaires, où nos réseaux de transports, nos logements étudiants, et nos équipements sportifs sont déjà saturés.

Dans le même temps, les villes universitaires d’équilibre, où les capacités d’accueil et le coût de la vie sont beaucoup plus avantageux ont peiné à maintenir leurs effectifs. Alors que dans ces villes les collectivités investissent énormément pour le soutien à l’enseignement supérieur et la vie étudiante, l’ouverture de nouvelles filières, d’ailleurs indispensables pour le dynamisme de ces territoires, restent très rares.

  • L’Avuf plaide et travaille donc au projet d’alliance des territoires, pour susciter des coopérations fructueuses en matière d’Esri et de vie étudiante entre agglomérations de différentes tailles au sein de même région.

Une étude action vient d’ailleurs d’être lancée avec le laboratoire Pacte de Grenoble (CNRS Centre national de la recherche scientifique /IEP Institut d'études politiques de Grenoble, UGA Université Grenoble Alpes ) sur le thème « Les coopérations interterritoriales du monde académique et scientifique : échelles, institutions et projets ».

Nous démarrons également en ce mois de janvier, une réflexion sur la place de l’université dans le programme Action Cœur de Ville, à l’initiative du préfet Rollon Mouchel-Blaisot Directeur du programme « Action Coeur de Ville » @ Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
et en concertation avec la Dgesip Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle .

Le réseau européen de villes universitaires 

  • Je souhaite que le réseau européen de villes universitaires que j’appelais de mes vœux lors du 20e anniversaire du processus de Bologne (en 2018), et qui se construit progressivement depuis le début de mon nouveau mandat, puisse se concrétiser.

La rencontre du réseau européen de villes universitaires prévue durant les 24 et 25/03/2022 à Bruxelles marquera la constitution officielle de ce réseau par la signature formelle de la charte encadrant son action.

La finalité d’un tel réseau est de soutenir le développement des mobilités académiques en Europe, car celles-ci sont toujours convalescentes après le trou d’air causé par la pandémie de Covid-19 et connaissent actuellement des impulsions majeures en provenance des institutions européennes. L’engagement réciproque des villes à stimuler et accompagner les mobilités européennes étudiantes permettra de les rendre plus inclusives et plus fructueuses :

  • plus inclusives en ciblant plus particulièrement les publics actuellement écartés pour diverses raisons de ces expériences transculturelles et fondamentales pour la formation des citoyens de demain ;
  • plus fructueuses pour favoriser de véritables immersions dans la culture, l’économie locale, avec la création de liens amicaux ou professionnels durables, socle de consolidation de l’identité européenne.

Catherine Vautrin

Email : catherine.vautrin@grandreims.fr
Téléphone : 03 26 82 42 15

Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités (AMF)
Membre du bureau exécutif
France urbaine
Co-présidente de la Commission Aménagement urbain, logement et habitat indigne
Communauté urbaine du Grand Reims
Présidente
Assemblée nationale
Députée de la 2e circonscription de la Marne
Ministère déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité
Ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité
Ministre de l’emploi, du Travail et de la Cohésion sociale
Secrétaire d’État aux Personnes âgées
Ministère de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale
Secrétaire d’État à l’Intégration et à l’Égalité des chances
Assemblée nationale
Députée de la 2e circonscription de la Marne

Fiche n° 4785, créée le 18/06/2014 à 18:52 - MàJ le 05/01/2022 à 18:14

Association des villes universitaires de France

L’association a été créée en 1993, par Pierre Albertin, député-maire de Rouen.


Catégorie : Divers public


Adresse du siège

Reims Métropole
3 rue Eugène Desteuque
CS 80036
51722 Reims Cedex France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 1942, créée le 05/05/2014 à 12:26 - MàJ le 17/09/2015 à 13:45

Catherine Vautrin -