Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Pédagogie : le chercheur Denis Berthiaume annonce son recours à l’aide médicale à mourir au Canada

News Tank Éducation & Recherche - Paris - Actualité n°262272 - Publié le 31/08/2022 à 08:10
- +
©  D.R.
©  D.R.

Denis Berthiaume
Denis Berthiaume a programmé son recours à l’aide médiale à mourrir au Canada, le 02/09/2022.
, chercheur en pédagogie universitaire installé au Canada, annonce son recours à l’aide médicale à mourir, programmé le 02/09/2022, dans un message sur Facebook, le 29/08. 

En septembre 2017, alors qu’il vivait en Suisse et était en poste à la HES-SO Haute École spécialisée de Suisse occidentale , il avait annoncé être atteint de la maladie de Charcot. Il s’est ensuite installé au Canada, où il a contribué à la fondation de l’Université de l’Ontario français à Toronto — il en a été co-recteur par intérim puis vice-recteur, avant de quitter ses fonctions en août 2021 pour raisons de santé. Il explique sur son site internet avoir successivement appris l’apparition d’une tumeur au cerveau et d’un cancer agressif. Il a depuis préparé sa fin de vie. 

Psychologue de formation (doctorat à McGill University en 2007), il se définit comme un « pur produit transdisciplinaire » et un « citoyen du monde ». Québécois d’origine, il a étudié les relations internationales à l’Université Laval, au Canada, et la gestion de l’enseignement supérieur à l’Université Harvard, aux États-Unis. 

Ses recherches et publications portent sur la pédagogie de l’enseignement supérieur, le développement professionnel des enseignants du supérieur, l’évaluation des apprentissages et des enseignements, de même que l’assurance qualité et la planification stratégique dans l’enseignement supérieur.

Il a été consultant pour de nombreuses universités et a travaillé dans une vingtaine de pays, notamment en France. En 2018, il est distingué par l’International Consortium for Educational Development.

« Denis Berthiaume a aidé à former des conseillers et conseillères pédagogiques du supérieur en Belgique, au Canada, en Estonie, en France, au Japon, au Maroc, au Royaume-Uni et en Tunisie », indiquait alors la HES-SO, dont il a été vice-recteur qualité et responsable du service d’appui au développement académique et professionnel.


Le message d’adieux de Denis Berthiaume

Le message de Denis Berthiaume -

Son expérience et son analyse de l’impact de la pandémie de Covid-19

Intervention de Denis Berthiaume lors du séminaire de rentrée du service Sapiens de l’Alliance Sorbonne Paris Cité, le 15/09/2020, sur le thème « De la continuité pédagogique à la transformation pédagogique ».

Un hommage sur Twitter lancé en France

En France, des universitaires lui rendent hommage via le #MerciDenisBerthiaume à l’invitation de Bertrand Mocquet Expert numérique @ Agence de mutualisation des universités et des établissements d’enseignement supérieur ou de recherche (AMUE)
, expert numérique à l'Amue Agence de mutualisation des universités et des établissements d’enseignement supérieur ou de recherche et de support à l’enseignement supérieur ou à la recherche .

Denis Berthiaume


Denis Berthiaume a programmé son recours à l’aide médiale à mourrir au Canada, le 02/09/2022.


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Université de l’Ontario français
Vice-recteur aux études et à la recherche
Haute Ecole Specialisée de Suisse Occidentale Genève (HES-SO Genève)
Vice-recteur qualité
Développement de l’enseignement supérieur
Consultant
Centre de soutien à l’enseignement (Université de Lausanne)
Directeur
University of Southampton
Faculty Development Consultant
McGill University, Canada
Faculty Developer

Fiche n° 14087, créée le 03/11/2015 à 11:56 - MàJ le 31/08/2022 à 07:52