Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

ExclusifMires : un audit pour « revoir l’architecture budgétaire » (A. de Montchalin, commission des finances)

Paris - Actualité n°112159 - Publié le 02/02/2018 à 18:12
©  D.R.
Amélie de Montchalin, députée lors de Think Education & Recherche 2018 - ©  D.R.

La Commission des finances de l’Assemblée nationale va réaliser un audit auprès des opérateurs de l’enseignement supérieur et la recherche qui « pourra aboutir à revoir l’architecture budgétaire de la Mires Mission interministérielle recherche et enseignement supérieur pour avoir des indicateurs de pilotage qui correspondent à la réalité », annonce Amélie de Montchalin Ambassadrice, représentante permanente de la France @ Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE)
, députée LREM La République en marche ! de la sixième circonscription de l’Essonne et membre de la commission des finances, lors d’un débat sur les enjeux et financement de la recherche à l’occasion de Think Education et Recherche, le 31/01/2018.

Selon Amélie de Montchalin, l’architecture budgétaire actuelle de la Mires comprend « un certain nombre de missions et de programmes budgétaires qui sont extrêmement rigides » et qui « ne correspondent pas à la réalité de ceux qui pilotent les programmes de recherche à l’université. »

Cet audit s’inscrit dans le cadre de la mission d'évaluation et de contrôle de la commission des finances. Il sera notamment mené avec la Cour des comptes. Il s’agira également « d’un travail collectif avec les parlementaires, transpartisan », avec des députés de la commission des finances, mais aussi des affaires culturelles. « Patrick Hetzel Président @ EM Strasbourg Business School (Ecole de management de Strasbourg) • Député @ Assemblée nationale (AN) • Professeur en sciences de gestion @ Université Paris 2 - Panthéon-Assas
, député LR Les Républicains , est très intéressé par ce travail », précise la députée. 

Ce travail « aboutira avant l'été et pourra guider potentiellement le budget 2019 », ajoute-t-elle.

Sortir d’une vision du budget « en silos »

Lors du débat consacré au budget de la recherche, face notamment à Philippe Baptiste Président du CA @ Centre national d'études spatiales (Cnes)
, directeur de cabinet de Frédérique Vidal, Amélie de Montchalin affirme regretter « la frontière complexe d’une vision un peu en silos qui consiste à séparer le budget des universités de celui de la recherche », alors qu'« en réalité tout cela fonctionne de manière collective ».

« On voit bien très bien qu’il y a une partie du budget de fonctionnement des universités qui finance la recherche et une partie du budget des organismes de recherche qui finance les universités. Or, en matière de pilotage, d’indicateurs de succès et de performance, si on a une vision qui est trop séparée on perd de vue ce qui se passe réellement » ajoute-t-elle. 

Aussi pour elle, le diagnostic réalisé « permettra de récréer des outils de pilotage, de la visibilité et de la lisibilité » et de savoir pour « des UMR Unité mixte de recherche , des laboratoires, s’ils fonctionnent et s’ils ont les moyens de leurs ambitions ».

Assemblée nationale (AN)

Catégorie : État / Agences d'État


Adresse du siège

126 rue de l’Université
75355 Paris sp 07 France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 4439, créée le 19/10/2016 à 12:01

©  D.R.
Amélie de Montchalin, députée lors de Think Education & Recherche 2018 - ©  D.R.