Début

« Sensibiliser les communicants au rôle des étudiants-ambassadeurs » (C. Morali et J. Ferry-Dély)

Paris - Publié le mardi 5 mars 2019 à 18 h 01 - n° 141669 « Cette année l’objectif était de sensibiliser le réseau [des communicants] à la transformation de l’accès à l’enseignement supérieur et aux enjeux de communication qu’elle comporte en proposant une matinée de réflexion autour des dispositifs d’étudiants ambassadeurs », indique Clélia Morali, déléguée à la communication des ministères de l'éducation nationale et de l’EsriEsriEnseignement supérieur, recherche et innovation, à News Tank, le 05/03/2019. 

Le MENMENMinistère de l'éducation nationale, le MesriMesriMinistère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et la CPUCPUConférence des présidents d'université organisaient la deuxième édition de la rencontre nationale des communicants des universités, des académies, des CrousCrousCentre régional des œuvres universitaires, et des EspéEspéÉcole supérieure du professorat et de l'éducation le 12/02/2019 à Paris-Dauphine. Une session hébergée par l'événement de News Tank, Think Education et Recherche 2019.

Trois thèmes figuraient au programme avec les étudiants-ambassadeurs comme fil conducteur : la santé et le bien-être, la lutte contre les discriminations et l’orientation.

« Nous avons été particulièrement sensibles aux interventions des étudiants ambassadeurs, qui sont aussi de très bons communicants et dont l’engagement pour leur établissement s’inscrit dans un cercle vertueux », dit Johanne Ferry-Dély, directrice de la communication de la CPU.

Elle relève que les communicants ne sont « pas forcément impliqués dans ces dispositifs. Or, la communication doit être de tous les sujets, à plus forte raison lorsqu’il s’agit de santé publique ou de discriminations ».

« Il s’agit à présent de développer et renforcer notre réseau de communicants, aujourd’hui plus de 250 personnes à travers tout le territoire, avec un prochain rendez-vous et l’organisation d’ateliers territoriaux », annonce de son côté Clélia Morali.
© D.R.
© D.R.

Clélia Morali et Johanne Ferry-Dély répondent à News Tank

Quels étaient vos objectifs avec ce séminaire ?

Clélia Morali : Notre objectif reste d’installer un rendez-vous annuel du réseau des communicants de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur pour favoriser le lien et les échanges de bonnes pratiques entre eux. Avec la première édition du séminaire en 2018 autour de la communication de crise nous avions mesuré l’importance de travailler en réseau sur un même territoire pour gagner en efficacité.

Cette année, l’objectif était de sensibiliser le réseau à la transformation de l’accès à l’enseignement supérieur et aux enjeux de communication qu’elle comporte en proposant une matinée de réflexion autour des dispositifs d’étudiants ambassadeurs.

Montrer des exemples concrets d’initiatives locales Johanne Ferry-Dély : Le projet était de voir comment les retours d’expérience sur ces dispositifs dans les domaines de la prévention de la santé, du bien-être des étudiants et des campagnes de lutte contre les discriminations pouvaient apporter des idées dans la constitution des pôles d’ambassadeurs pour les formations de L1 proposées dans Parcoursup. 

Enfin, l’objectif était de montrer des exemples concrets d’initiatives locales pour encourager leur développement, de faire connaître les attentes des porteurs de ces initiatives vis-à-vis des services de communication, et d’illustrer comment ces services y avaient répondu et la plus-value qu’ils apportaient.

Que retenez-vous de ce séminaire, le deuxième du genre ?

Clélia Morali : Une appétence et un réel intérêt des communicants de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur pour ce rendez-vous. Toujours autant de participants, de nombreuses interactions dans l’amphi. Je retiens aussi une volonté des communicants de se rapprocher, de travailler davantage sur des projets et de partager leur savoir-faire.

Johanne Ferry-Dély : Je note par ailleurs une attente, insuffisamment comblée par le séminaire, d’échanges professionnels sur les caractéristiques propres du métier de communicant dans un établissement d’enseignement supérieur : construction d’identité, présence digitale, RGPDRGPDRèglement général sur la protection des données, communication interne, communication de site… Cela démontre aussi la difficulté de faire converger les attentes, les centres d’intérêt et d’identifier des objets de travail communs aux différents membres de ce réseau.

Une intervention qui vous a plus particulièrement marquée ?

Clélia Morali : Nous retenons l’idée que plusieurs des sujets que nous avons abordés pendant le séminaire constituent aussi des déterminants de l’attractivité des établissements. C’est particulièrement vrai pour toutes les démarches et politiques de sites qui contribuent à renforcer la santé et le bien-être des étudiants, mais c’est aussi vrai pour les démarches qui permettent aux étudiants de promouvoir la marque de leur établissement à l’extérieur.

Johanne Ferry-Dély : Nous avons été particulièrement sensibles aux interventions des étudiants ambassadeurs qui sont aussi de très bons communicants et dont l’engagement pour leur établissement s’inscrit dans un cercle vertueux : s’épanouir, s’engager, réussir.

Santé, lutte contre les discriminations, orientation : sur ces trois thèmes, les communicants sont-ils assez associés aux grandes décisions stratégiques ?

Johanne Ferry-Dély : Ils pourraient l’être davantage, car à travers les différents témoignages, nous avons pu constater que les communicants n’étaient pas forcément impliqués dans ces dispositifs. Or, la communication doit être de tous les sujets, à plus forte raison lorsqu’il s’agit de santé publique ou de discrimination.

Ils devraient donc être associés dès la conception du dispositif de façon à bien comprendre comment la communication peut être un levier dans la démarche, comment elle peut aider à actionner les leviers comportementaux. Bien sûr les communicants sont aussi attendus pour mettre en valeur ces dispositifs et raconter leurs succès.

De même, sur ces trois thèmes, quels peuvent être leur(s) apports principaux ?

Clélia Morali : Très souvent dans les priorités qui nous rassemblent, nous nous retrouvons face à des enjeux de changement de comportement. C’est vrai pour la lutte contre les discriminations, la prévention sanitaire, mais aussi l’orientation. Aujourd’hui, nous avons une meilleure compréhension des leviers d’incitation, quand nous prenons le temps de les étudier, ce qui permet ensuite de « designer » la communication de façon plus efficace, d’apporter les bonnes réponses et d’obtenir des résultats plus rapidement.

Quelles suites comptez-vous donner à ces rencontres ?

Clélia Morali : Il s’agit à présent de développer et renforcer notre réseau de communicants, aujourd’hui plus de 250 personnes à travers tout le territoire, avec un prochain rendez-vous et l’organisation d’ateliers territoriaux entre les responsables communication des académies et les responsables communication des établissements d’enseignement supérieur.

Conférence des présidents d'université
Fiche n° 1765, créée le 05/05/14 à 12:19 - MàJ le 13/05/19 à 11:29

Conférence des présidents d'université

Association qui réunit une centaine de membres votant (présidents d’université, directeurs d’écoles normales supérieures, d’INP, d’INSA, administrateurs généraux) et des membres associés.
Elle s’appuie sur l’Amue (Agence de mutualisation des universités et établissements) qui contribue à l’élaboration d’une offre logicielle et à la formation des personnels de l’enseignement supérieur.



Conférence des présidents d'université
103 boulevard Saint-Michel
75005 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation
Fiche n° 2286, créée le 11/07/14 à 04:20 - MàJ le 23/05/19 à 11:41

Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

L’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation sont rassemblés dans un ministère depuis le 17/05/2017. Frédérique Vidal en est la ministre.



Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation
21, rue Descartes
75005 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1