Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

« Axel Kahn nous manque ! Il a nourri nos réflexions éthiques » : hommage d’IRD, Inrae, Cirad, Ifremer

News Tank Éducation & Recherche - Paris - Analyse n°265051 - Publié le 23/09/2022 à 17:30
- +
Axel Kahn -

« Ce que je veux aujourd’hui, c’est parler d’Axel, plus que des avis du comité. Axel n’a pas été seulement un immense généticien : c'était un très grand philosophe, un savant, intellectuel extrêmement brillant, mais aussi un remarquable ‘passeur de sciences’ - je n’aime pas le mot ‘vulgarisateur’ - et un homme très engagé. »

C’est ce que déclare Valérie Verdier Présidente-directrice générale @ Institut de recherche pour le développement (IRD)
, P-DG de l’IRD Institut de recherche pour le développement , lors de la journée hommage à Axel Kahn organisée par le comité consultatif commun d’éthique Inrae-Cirad-Ifremer-IRD, au MNHN Muséum national d’histoire naturelle le 23/09/2022. Le généticien, décédé d’un cancer le 06/07/2021, avait présidé pendant cinq ans ce comité rebaptisé « Éthique en commun ».

« Nous tous, hommes et femmes scientifiques, citoyens, avons rencontré la pensée d’Axel qui a vraiment beaucoup nourri nos réflexions éthiques au cours des grandes évolutions scientifiques des dernières décennies. Et dans le contexte que nous vivons, Axel aurait eu aussi beaucoup à nous dire pour nous éclairer ».

« Axel Kahn avait cet immense avantage d'être à la fois un grand scientifique, mais aussi un homme engagé et d’action et, quand c'était nécessaire, il mettait au vestiaire l’habit du scientifique, c'était une grande richesse », déclare Élisabeth Claverie de Saint Martin, P-DG du Cirad Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement .

A Inrae Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement , « nous sommes en train de structurer un comité d'éthique des projets, qui va être très complémentaire du comité d'éthique commun, parce qu’il sera dans l’opérationnel et ça c’est aussi un leg d’Axel », indique Philippe Mauguin P-DG @ Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae)
, P-DG d’Inrae.


Éthique : de l’importance du dialogue avec les chercheurs

« Axel Kahn nous a interpellés sur le besoin de dialoguer avec les chercheurs, cela a d’ailleurs été la condition de reconduction de son mandat » à la présidence du comité d’éthique Inrae-Cirad-Ifremer-IRD, indique Élisabeth Claverie de Saint Martin. « Et le comité d'éthique, tel qu’Axel Kahn le pensait, n'était pas un organisme positionné au-dessus ou à côté, mais bien un organisme qui nous posait des questions d'éthique ».

Pour Jean-Claude Ameisen, président d’honneur du Comité consultatif national d'éthique, « il n’y a pas de possibilité de réflexion éthique pour les chercheurs s’il n’y a pas d’espaces d'échanges de réflexion éthique ».

« Ce qui manque beaucoup dans les instituts de recherche, et cela préoccupait beaucoup Axel Kahn, c’est que les chercheurs puissent participer et poser des questions éthiques, et réfléchir entre eux. Mais aussi avec la société, en permettant des approches innovantes et originales ».

… et avec les citoyens

À Inrae, « nous sommes assez ouverts aujourd’hui pour voir comment, sur certains sujets, créer des interactions entre le comité d’éthique en commun et nos chercheurs, de façon itinérante avec des débats, mais aussi pourquoi pas avec des panels de citoyens. Notre recherche est déjà de plus en plus dans la construction avec les citoyens », indique Philippe Mauguin.

Pour Valérie Verdier, Axel Kahn « avait aussi une pensée exigeante et rigoureuse qui a guidé les travaux du comité avec cette volonté d’ouvrir la science au grand public, de donner matière à penser, d'être à l'écoute des interrogations sur l'éthique de l’ensemble de nos personnels chercheurs, ingénieurs, techniciens. Mais aussi de donner les moyens aux citoyens de se forger une opinion et de prendre part aux réflexions sur les grands enjeux sociétaux de notre époque ».

« Axel Kahn, pendant ses cinq années de présidence, a beaucoup marqué ce comité d'éthique et notamment par ses pratiques d’autosaisine sur les besoins humains, les ressources naturelles et la question de la biosphère, pour nous mettre aussi devant nos contradictions et les contradictions des grands traités internationaux, et c'était bien ! », indique Élisabeth Claverie de Saint Martin.

Impact du comité d'éthique commun et de la présidence Kahn

Dans le domaine de l'édition du génome, « Inrae s’est doté d’un comité d'éthique des projets, pour, avec des experts internes et externes, regarder au fil de l’eau la cohérence entre les projets qui nous sont présentés et qui sont développés dans l’institut, et la ligne éthique et scientifique » définie par un avis du comité alors présidé par Axel Kahn : « c’est un effet majeur », indique Philippe Mauguin.

« C’est tellement bien que nous avons décidé récemment de l'élargir à l’ensemble des projets d’Inrae, au-delà de l'édition du génome, dès lors que des questions éthiques majeures sont posées par la DG, des chercheurs, la Commission européenne ou bien encore les bailleurs de fonds qui nous interrogent de plus en plus ».

À l'Ifremer, « chaque année ou tous les deux ans, le président du comité consultatif d’éthique [commun à Inrae-Cirad-Ifremer-IRD] vient rendre compte de ses travaux à notre conseil d’administration : Axel Kahn l’a fait donc deux fois, une fois en présentiel une fois en visio dans la période récente avant son décès », indique François Houllier Ingénieur général des Ponts, des Eaux et Forêts @ Ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire • Président @ Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi) • P-DG … , son P-DG.

À côté de son conseil scientifique, l’Ifremer « a aussi créé récemment un comité des parties prenantes distinct du comité scientifique, du comité d'éthique et du CA Conseil d’administration a fortiori, mais qui pose des questions ; par exemple, la question des grands fonds les intéresse ».

« Je vais solliciter Michel Badré et Bernadette Bensaude-Vincent [président et vice-présidente du comité « Éthique en commun »] pour un entretien avec le président du comité scientifique et les deux coprésidents de notre comité des parties prenantes. L’objectif est de voir comment organiser les passages de témoins d’une instance à l’autre, de manière à ce qu’elles ne travaillent pas en parallèle et en concurrence, mais que selon les sujets il y ait bien un relais ».

Valérie Verdier rappelle qu’en 2019, l’IRD a mis en place un comité consultatif d'éthique en partenariat qui agit « en très bonne articulation et avec une complémentarité » avec le comité consultatif commun d’éthique Inrae-Cirad-Ifremer-IRD.

«  Je salue aussi le rôle particulier d’Axel en présidant ce comité consultatif d'éthique, et remercie Michel Badré et Bernadette Bensaude-Vincent parce que vous continuez la mission qu’il portait et vous la faites évoluer ».

« Je profite de la présence de nos quatre présidents pour dire qu’il nous manque quelques membres :  quand en temps normal nous avons un plafond de 14 ou 15 membres, nous ne sommes que dix.

On a fait des propositions de renouvellement : si on pouvait les avoir, cela nous serait fort utile parce que le travail collégial nécessite d'être un vrai collège.

Donc cela fonctionne très bien, mais on est un peu en limite basse d’effectifs en ce moment », lance Michel Badré, président du comité consultatif commun d’éthique Inrae-Cirad-Ifremer-IRD aux présidents de ces quatre organismes.

« Axel Kahn portait au plus profond de lui la science de la durabilité »

« Axel a présidé ce comité avec beaucoup d’humilité, pour l’intérêt général et toujours avec le souci et le respect de l’autre, au nom de la défense d’objets d'étude de nos quatre organismes qu’il considérait vraiment comme des biens communs de l’humanité : les sols, l’eau, l’agriculture, l’océan, la biodiversité. Il plaidait pour la défense de la vie, de la richesse de cette nature, de la bonne santé, de la bonne alimentation, mais aussi de la beauté des diversités de la nature », déclare Valérie Verdier.

« Il portait au plus profond de lui la science de la durabilité ».

« Je salue son enthousiasme, son immense capacité d’observation : c’est un homme qui n’a jamais cessé de s'émerveiller devant la nature et l’environnement, notamment à travers ses nombreuses randonnées en France où il puisait beaucoup d’inspiration et une énergie extrêmement communicative ».

Lors d’un événement de l’IRD « il y a un peu plus d’un an, il nous disait que l’humain n'était pas le centre de toutes choses, que notre cadre est le monde vivant qui n’appartient pas à l’humain, et qu’on doit apprendre à gérer la coexistence des uns et des autres : c’est aussi ce sur quoi l’IRD travaille beaucoup avec et auprès de ses partenaires. »

« Il avait aussi à cœur de combattre le malfaisant de l’humain et était très attaché au respect des diversités comme nous au Cirad, à l’IRD, à Inrae et à l’Ifremer. »

« Nous allons continuer collectivement d’emprunter et de consolider la voie humaniste guidée par des valeurs morales universelles qu’il a tracée avec beaucoup de détermination, d’enthousiasme et d’excellence tout au long de sa vie. »

Axel Kahn


Axel Kahn est décédé le 06/07/2021.


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Ligue nationale contre le cancer
Président
Conférence des présidents d’universités
Responsable de la commission recherche
Institut Cochin
Directeur
Comité consultatif d’éthique
Membre

Fiche n° 44013, créée le 06/07/2021 à 16:28 - MàJ le 06/07/2021 à 17:46

Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae)

L’Inrae est issu de la fusion de l’Inra et de l’Irtsea le 01/01/2020

Catégorie : Organisme de recherche publique


Adresse du siège

Domaine de Vilvert
78352 Jouy-en-Josas Cedex France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 9521, créée le 09/01/2020 à 12:07 - MàJ le 23/11/2021 à 19:22

Institut de recherche pour le développement (IRD)

Organisme de recherche placé sous la double tutelle des ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche et des affaires étrangères et du développement international.


Catégorie : Organisme de recherche publique


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 4499, créée le 15/11/2016 à 11:24

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad)

Le Cirad est un centre de recherche français qui répond, avec les pays du Sud, aux enjeux internationaux de l’agriculture et du développement.

Catégorie : Organisme de recherche publique


Adresse du siège

42 Rue Scheffer
75116 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 1950, créée le 05/05/2014 à 12:26 - MàJ le 05/03/2018 à 15:55

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer)

Catégorie : Organisme de recherche publique


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 12754, créée le 26/10/2021 à 15:58 - MàJ le 26/10/2021 à 16:00