Du 12 février au 13 février 2019   Université Paris-Dauphine
Deux jours pour partager l’innovation
dans l'enseignement supérieur et la recherche

CGE

Créée en 1973, la Conférence des grandes écoles (CGE) regroupe 221 établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et étrangers, représentant tout le spectre des formations supérieures en Grandes écoles de niveau Master et au-delà. Assurant une formation de masse (41 % des Masters délivrés chaque année en France) et de recherche intensive, les Grandes écoles mettent en cohérence un projet pédagogique en fonction du profil de l’étudiant et des débouchés professionnels.

Le rôle de la CGE

La CGE est un acteur majeur de l’enseignement supérieur français. Elle regroupe 66 % des écoles d’ingénieur habilitées par la CTI, 83 % des écoles de management conférant le grade de master et 22 % des écoles dites d’autres spécialités. 

La CGE est également un cercle de réflexion (think-tank) qui valorise l’expertise collective de ses membres et le rôle des Grandes écoles dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle s’intéresse plus largement aux choix concernant l’enseignement supérieur (contribution aux Assises ESR, StraNES, circulaire année de césure, stages, formation professionnelle, apprentissage…)  

Défenseur des intérêts des Grandes écoles, la Conférence assure un rôle de représentation de ses membres auprès des pouvoirs publics, des acteurs de l’économie et de la société. 

Elle prend position publiquement sur les sujets liés à l’enseignement supérieur et à la recherche. 

La Conférence des grandes écoles accrédite aussi des formations (MS, MSc, BADGE, CQC).  Les 265 membres de la CGE (Grandes écoles, entreprises et organismes) permettent à la France de proposer une offre de formation et de recherche à déclinaisons multiples. 

www.cge.asso.fr 

CGE - © D.R.
CGE - © D.R.
loader mask
1